Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Rénovation de l’église du couvent Carmélites à Haïfa

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Israël 02/2019
 

Les Carmélites de Haïfa se réjouissent. Grâce à l’aide de nos bienfaiteurs qui ont fait don de 30.000 euros, l’église de leur monastère a enfin été rénovée. Leur église, consacrée à la Vierge du Mont Carmel, avait été construite en 1937, et faute d’argent, elle n’avait pu bénéficier d’aucune réparation depuis lors. Or, les infiltrations d’eau de pluie et l’humidité avaient endommagé le bâtiment. Pour les sœurs, la paroisse locale et les pèlerins leur rendant visite, cela représentait de plus en plus un danger pour la santé.

Les dix-sept sœurs qui vivent dans le monastère sont originaires de onze pays différents. Leur porte est ouverte à tout moment aux personnes qui veulent venir chez elles. Les fidèles des environs confient leurs intentions de prière aux sœurs, et les pèlerins qui viennent en Terre Sainte de partout dans le monde posent aux sœurs de nombreuses questions sur la foi. L’endroit où vivent les sœurs se trouve sur le versant nord du Mont Carmel, qui est, dans un sens, le berceau de l’ordre des Carmes. C’est autour de 1150 que les premiers Carmes se sont installés en ermites précisément ici, sur le Mont Carmel, où selon les Saintes Écritures le prophète Élie avait montré, à travers une intervention divine, que son Dieu était le vrai Dieu et que l’idolâtrie des prêtres de Baal était mauvaise (cf. 1 Rois 18, 16-46).

Plus

Les Carmélites de Haïfa se réjouissent. Grâce à l’aide de nos bienfaiteurs qui ont fait don de 30.000 euros, l’église de leur monastère a enfin été rénovée. Leur église, consacrée à la Vierge du Mont Carmel, avait été construite en 1937, et faute d’argent, elle n’avait pu bénéficier d’aucune réparation depuis lors. Or, les infiltrations d’eau de pluie et l’humidité avaient endommagé le bâtiment. Pour les sœurs, la paroisse locale et les pèlerins leur rendant visite, cela représentait de plus en plus un danger pour la santé.

Les dix-sept sœurs qui vivent dans le monastère sont originaires de onze pays différents. Leur porte est ouverte à tout moment aux personnes qui veulent venir chez elles. Les fidèles des environs confient leurs intentions de prière aux sœurs, et les pèlerins qui viennent en Terre Sainte de partout dans le monde posent aux sœurs de nombreuses questions sur la foi. L’endroit où vivent les sœurs se trouve sur le versant nord du Mont Carmel, qui est, dans un sens, le berceau de l’ordre des Carmes. C’est autour de 1150 que les premiers Carmes se sont installés en ermites précisément ici, sur le Mont Carmel, où selon les Saintes Écritures le prophète Élie avait montré, à travers une intervention divine, que son Dieu était le vrai Dieu et que l’idolâtrie des prêtres de Baal était mauvaise (cf. 1 Rois 18, 16-46).