Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)
  • [Translate to FR:] Schweres Erdbeben in Haiti.Haiti, 14.08.2021
  • [Translate to FR:] Schweres Erdbeben in Haiti.Haiti, 14.08.2021
  • [Translate to FR:] Thomas Heine Geldern (ACN International Executive President)
  • [Translate to FR:] Schweres Erdbeben in Haiti.Haiti, 14.08.2021

Aide à l'Église en Détresse (AED/ACN) s’est engagé à verser une aide d’urgence de 500.000 € pour Haïti, suite au tremblement de terre

L’organisation caritative catholique internationale Aide à l’Église en Détresse (ACN International) a exprimé sa solidarité et sa prière pour Haïti et a immédiatement débloqué une aide d’urgence d’un demi-million d’euros pour le peuple haïtien, suite au tremblement de terre dévastateur de magnitude 7,2 qui a frappé la ville des Cayes le samedi 14 août.

A ce jour, 1300 personnes ont perdu la vie et au moins 5700 ont été blessées, selon les informations provisoires reçues ce matin, lundi 16 août, de l’agence haïtienne de protection civile. « Nous avons reçu des témoignages déchirants. Après tous les conflits politiques que le pays a subis depuis 2019 et à peine un mois après l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, début Juillet, au milieu de la vague de violences et d’enlèvements qui frappe le pays et en plus des nouvelles qui nous parviennent des sécheresses et du manque d’eau qui ont déjà plongé la population rurale dans une pauvreté encore plus profonde – en plus de tout cela, le tremblement de terre de samedi a infligé à des milliers de familles une situation pire que toutes les autres. C’est une situation impossible, et la population est en état de choc total », a commenté le président exécutif de la fondation pontificale ACN International, le Dr Thomas Heine-Geldern.

ACN est en contact avec l’Église locale dans les diocèses les plus gravement touchés, afin d’évaluer et d’identifier les besoins les plus urgents. « Le séisme, dont l’épicentre se trouvait à environ 160 km de la capitale, a principalement touché le sud du pays, en particulier les diocèses des Cayes, Anse-á-Veau et Jérémie. Le tremblement de terre a perturbé la seule voie d’accès à Jérémie, de sorte que nous avons moins d’informations sur cette partie de l’île. Mais nous savons qu’il a également été durement touché », a déclaré le Dr Heine-Geldern. « En même temps, nous sommes soulagés de pouvoir signaler que nos partenaires du projet ont démenti certaines rumeurs, comme celle rapportée par certains médias selon laquelle l’évêque des Cayes, le cardinal Chibly Langlois, aurait été grièvement blessé et enterré sous les décombres. La maison de l’évêque aux Cayes a été totalement détruite, mais le cardinal lui-même a pu s’échapper à temps », a déclaré le Dr Heine-Geldern. « Nous sommes conscients des grands efforts déployés par l’Église pour offrir des signes d’espoir aux personnes dans leur situation désespérée, après tant de catastrophes naturelles et au milieu de la violence et de l’extrême pauvreté. Nous ne pouvons donc pas abandonner cette Église, qui se bat pour soutenir son peuple. De plus, nous sommes très inquiets de l’arrivée possible d’un ouragan qui se rapproche actuellement des côtes.

Nous vous demandons de prier pour Haïti, de prier pour tous ceux qui ont perdu des êtres chers, ceux qui ont été blessés et ceux qui ont tout perdu. Que Notre-Dame du Perpétuel Secours, Patronne et Protectrice d’Haïti, leur apporte tout le soutien et la consolation », a conclu le président exécutif de l’ACN.A ce jour, 1300 personnes ont perdu la vie et au moins 5700 ont été blessées, selon les informations provisoires reçues ce matin, lundi 16 août, de l’agence haïtienne de protection civile. « Nous avons reçu des témoignages déchirants. Après tous les conflits politiques que le pays a subis depuis 2019 et à peine un mois après l’assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, début Juillet, au milieu de la vague de violences et d’enlèvements qui frappe le pays et en plus des nouvelles qui nous parviennent des sécheresses et du manque d’eau qui ont déjà plongé la population rurale dans une pauvreté encore plus profonde – en plus de tout cela, le tremblement de terre de samedi a infligé à des milliers de familles une situation pire que toutes les autres. C’est une situation impossible, et la population est en état de choc total », a commenté le président exécutif de la fondation pontificale ACN International, le Dr Thomas Heine-Geldern.