Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)
  • Distribution de nourriture pendant la pandémie du virus corona - famille et employé avec colis alimentaire.
  • Fournir des rations alimentaires aux familles nécessiteuses du diocèse de Faisalabad pendant la pandémie du virus Corona.
  • Un prêtre bénit l'épicerie pour les familles nécessiteuses au PAKISTAN / FAISALABAD
  • Distribution de colis alimentaires aux familles au Pakistan / Faisalabad pendant COVID-19
  • Famille avec épicerie.
  • Père et fils acceptant un colis alimentaire à Faisalabad, au Pakistan.

Pakistan: Bouée de sauvetage pour ceux qui sont dans l’indigence

Un rapport sur l’aide d’urgence envoyée au plus fort du confinement au Pakistan montre comment cette aide a été une bouée de sauvetage pour plus de 2.000 chrétiens menacés de famine.

Plus de 500 familles de Faisalabad, dans la province du Pendjab, ont reçu des rations alimentaires dans le cadre d’un programme d’aide d’urgence COVID-19 de l’Aide à l’Église en Détresse, œuvre catholique de bienfaisance qui soutient les chrétiens persécutés ou en détresse.

 

Alors que certaines ONG locales refusaient d’accorder des fournitures d’urgence aux non-musulmans, les partenaires de projet de l’AED sur le terrain ont distribué plus de 70% de l’aide aux chrétiens, dont l’accès à l’emploi se limite principalement aux emplois mal rémunérés. Le reste de l’aide de l’AED a été accordé à d’autres groupes vulnérables.

Les programmes ont ciblé les familles des travailleurs journaliers, chauffeurs de pousse-pousse, agents sanitaires, employés de fours à briques, et des travailleurs qui ont perdu leur emploi du jour au lendemain à cause du confinement et qui n’avaient pas d’économies en réserve.

Aneel Mushtaq, Secrétaire exécutif de Caritas Pakistan Faisalabad, qui est associé à l’AED dans le projet, a déclaré à l’œuvre de bienfaisance : « Cette aide offerte par l’AED a contribué à sauver des gens de la famine. De nombreuses personnes n’avaient rien à mettre sur la table pour nourrir leur famille et étaient dans une situation vraiment effrayante. »

Les colis alimentaires faisaient partie d’une série de programmes d’aide de l’AED pour Faisalabad, en lien avec le COVID-19, et qui comprenaient également des équipements de protection individuelle tels que des masques et du désinfectant pour les 46 prêtres du diocèse et des outils de protection pour 100 catéchistes.

Cette aide a permis au clergé et aux laïcs de servir les fidèles à un moment de grande détresse.

Parallèlement à cela, l’AED a soutenu un programme de bourses d’études destiné aux enfants les plus défavorisés dans 20 écoles catholiques du diocèse de Faisalabad.

Une campagne de sensibilisation au Covid a également été organisée, grâce à la radio locale ainsi qu’à des affiches et des dépliants pour ceux qui n’ont pas accès à Internet et aux médias sociaux.

Faisalabad a été l’un des trois diocèses du Pakistan à bénéficier d’un programme d’aide de l’AED contre le COVID, visant à aider plus de 5.000 familles parmi les plus pauvres du pays.

Début avril, l’œuvre de bienfaisance a annoncé un fonds COVID de 5 millions d’euros, et depuis lors, l’aide d’urgence et pastorale a été distribuée dans le monde entier, notamment en Inde, en Syrie et au Brésil.

M. Mushtaq a déclaré que les besoins au Pakistan restaient criants, compte tenu du fait qu’un confinement partiel était toujours en place.

Il a ajouté que les chrétiens étaient parmi ceux qui souffraient le plus, alors que la crise économique s’aggrave.