Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Construction de la chapelle d’un village

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Éthiopie 12/2019
 

La paroisse Sainte-Marie, à Shebo, se situe dans le vicariat apostolique de Gambella, à l’extrême ouest de l’Éthiopie. Pendant la sécheresse de 1985, le régime de Mengistu a déplacé la population d’autres parties du pays – y compris vers l’actuelle paroisse de Shebo. Une vie meilleure avait été promise aux gens, mais leurs attentes ont été amèrement déçues.

La paroisse de Shebo a été érigée pour aider les populations déçues.

La paroisse dispose de cinq stations périphériques. L’une d’elles est le village 9. Ce village se situe à 16 kilomètres du siège de la paroisse. La communauté est dynamique : elle compte 700 fidèles et 62 autres personnes se préparent actuellement au baptême.

Il y a quinze ans, les fidèles ont construit ici une chapelle en terre glaise et en bois. Cependant, au fil du temps, elle a été gravement endommagée par l’appétit des termites, et son toit a été emporté par le vent. Le bâtiment délabré n’est plus utilisable.

Plus

Cependant, les fidèles ont un grand désir d’avoir un lieu de culte. Ils sont convaincus qu’une église est un pont entre la vie terrestre et la vie céleste éternelle. Ils ne cessent d’inciter leur curé, le Père Netsanet Yadeta, à construire une chapelle, mais jusqu’à présent il n’a pas été possible de concrétiser leur souhait parce que la paroisse n’a pas pu réunir les fonds. Le prêtre nous a déclaré : « Ils sont pauvres, mais riches de leur foi. Ils ont une foi forte, et ils soulignent avec insistance le fait qu’ils n’ont pu surmonter les difficultés de leur vie qu’avec l’aide de Dieu ».

Pendant la saison des pluies, la catéchèse ne peut pas avoir lieu parce que les participants n’auraient pas de toit au-dessus de leur tête.

L’AED a promis 30.000 Euros pour que les fidèles puissent enfin construire leur propre église.