Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Aide aux survivants traumatisés des attentats

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Sri Lanka 12/2019
 

Le matin de Pâques 2019 restera à jamais un terrible souvenir pour le peuple sri-lankais : une série d’attentats suicides dans trois églises et trois hôtels a coûté la vie à environ 300 personnes. Plus de 500 personnes ont été blessées.Dans l’église catholique « Saint-Sébastien », à Negombo, dans l’église Saint-Antoine à Colombo, un lieu de pèlerinage populaire, ainsi que dans un lieu de culte protestant de Batticaloa, à 250 kilomètres de la capitale, de nombreux fidèles s’étaient rassemblés pour l’office pascal. C’est dans les églises bondées qu’il y a eu le plus de victimes à déplorer.

L’archidiocèse catholique de Colombo s’est immédiatement tenu aux côtés des blessés et des proches des défunts pour soigner les blessures, enterrer les morts et soulager la détresse. Cependant, les blessures émotionnelles sont profondes. Les personnes qui ont survécu aux attentats sont gravement traumatisées, et les proches des défunts vivent dans la douleur et le chagrin.

Plus

De plus, les gens peuvent craindre à juste titre qu’il y ait n’importe quand de nouveaux attentats. Ils souffrent d’anxiété. L’archidiocèse de Colombo voudrait aider les personnes en deuil et traumatisées à guérir leurs blessures émotionnelles, en leur proposant des thérapies post-traumatiques, des conseils et un accompagnement. Ce sont surtout les enfants ayant survécu aux attentats qui ont besoin d’aide pour reprendre confiance en la vie et ne pas subir pendant toute leur vie les conséquences de cette terrible expérience.

300 conseillers seront formés afin qu’ils aient la compétence pour aider les familles touchées. Les chefs de groupes de jeunes et autres personnes pouvant entrer en contact avec les personnes touchées doivent aussi être sensibilisés aux problèmes, et formés à l’identification des traumatismes. L’aide de l’AED s’élève à 82.000 Euros.