Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Aide à la formation pour neuf séminaristes des Andes

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Pérou 12/2019
 

La ville de Huaraz se trouve à 3.000 mètres d’altitude dans les Andes. Elle est le siège du diocèse du même nom, dont le séminaire est également situé dans la ville. Neuf jeunes s’y préparent actuellement à être ordonnés prêtres. C’est un nombre important si l’on tient compte du fait qu’à peine 227.000 catholiques vivent dans le diocèse.

Les fidèles, qui vivent dispersés sur une région de 13.000 kilomètres carrés, sont pris en charge par 58 prêtres. Dans le diocèse de Huarez, les catholiques ne représentent qu’un peu plus de la moitié de la population totale. C’est beaucoup moins que la moyenne péruvienne qui est d’environ 80 pourcents.

Plus

Le Pérou est l’un des pays d’Amérique latine qui manque le plus de prêtres. Il a donc un besoin urgent de prêtres. Afin de promouvoir les vocations, le diocèse de Huaraz a mis en place une intense pastorale des vocations. Pour les jeunes paroissiens et écoliers intéressés, il y a des journées de réflexion, des activités de vacances, des conférences et des rencontres. Les jeunes intéressés par le sacerdoce ou la vie religieuse sont accompagnés, des visites sont faites à leurs familles, et non seulement les prêtres du séminaire mais aussi les prêtres de paroisse s’efforcent d’assister et conseiller ces jeunes et leurs familles, de les aider à prendre leur décision et de les accompagner dans leur parcours. Les neuf jeunes séminaristes du séminaire de Huaraz sont le fruit de ces efforts. Le recteur nous écrit que les séminaristes « grandissent en amitié avec Jésus-Christ » et ont déjà prouvé dans leur vie qu’ils « avaient gardé la foi dans un environnement qui éloigne l’homme de Dieu, et appris à donner leur vie sans attendre de contrepartie ».

Pour les aider à poursuivre leur chemin vers la prêtrise, une aide nous a été demandée. Nous soutenons la formation de ces neuf jeunes à hauteur de 2.600 Euros.