Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Soutien à la pastorale des jeunes à Addis-Abeba

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Éthiopie 02/2019
 

La pastorale des jeunes est une priorité absolue dans l’archidiocèse d’Addis-Abeba. En effet, les défis auxquels sont confrontés les jeunes en Éthiopie sont immenses : beaucoup de jeunes souffrent de la pauvreté et du chômage et rêvent de quitter la campagne pour la capitale, voire pour l’Europe.

La plupart d’entre eux ne prennent pas en compte qu’ils pourraient perdre pied. Parallèlement à cela, les influences du monde moderne, ainsi que ses valeurs souvent fausses, atteignent aujourd’hui jusqu’aux villages les plus reculés, à travers les médias. La vision de la vie et de la famille en est modifiée. 

Plus

L’Église catholique a donc décidé de mettre en place des programmes pour les jeunes dans les 15 paroisses de l’archidiocèse. L’objectif principal est de former des chefs de groupe capables de travailler sur place avec les jeunes. En effet, les paroisses couvrent de très vastes territoires, et il est important qu’il y ait autant d’activités régulières que possible. C’est surtout dans les zones sous-développées et éloignées de la capitale qu’il n’y a guère d’offres ou de possibilités d’épanouissement pour les jeunes. L’expérience montre également dans d’autres pays que les jeunes qui sont fortement enracinés dans la vie de l’Église sont plus disposés que d’autres à ne pas quitter leur patrie, mais à travailler pour que leur propre pays ait un avenir meilleur.

L’une des questions importantes est la préparation au mariage et une éducation sexuelle d’ensemble qui incite à la responsabilité. Il y a par ailleurs aussi des cours de Bible, des événements musicaux et des ateliers de chant religieux. Un espace de rencontre ainsi que des moments de convivialité par le sport et le jeu sont également proposés.  Enfin, trois jours de retraite par an permettent aux participants de se concentrer sur leur relation à Dieu. Les jeunes qui ne sont pas encore actifs en paroisse sont également expressément invités.

L’AED voudrait soutenir ces importantes activités à hauteur de 10.000 euros.