Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Faites le bien avec un héritage ou un legs !

Beaucoup de gens veulent faire le bien au-delà de leur vie sur la terre. Avec votre legs destiné à l'oeuvre d'entraide "Aide à l'Eglise en Détresse" (ACN), vous aidez les chrétiens dans le besoin vraiment  là où vous le voulez. Vous trouverez ici les réponses à vos questions concernant les testaments, les héritages et les legs.

La brochure sur les legs est également disponible en téléchargement. Vous pouvez aussi la commander directement chez nous.

Sept questions sur le testament, l'héritage et la succession :

Pour "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)", les héritages et les legs sont très importants, car ils permettent de planifier les projets à long terme. Très souvent, nous recevons ainsi de grosses sommes d'argent que nous pouvons utiliser pour nos multiples activités.

Avec un héritage, vous léguez par exemple une partie de vos biens à "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)". Ainsi, "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)" devient l'unique héritier ou le cohéritier. Vous indiquez le pourcentage du quota librement disponible que l'oeuvre d'entraide reçoit. Avec un legs, en revanche, vous spécifiez dans votre testament le montant fixe qui doit aller à "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)".

Oui, en général, les testateurs ou les légataires veulent que nous utilisions leur succession pour les tâches les plus urgentes. Aujourd'hui, "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)" s'engage à envoyer des secours aux chrétiens opprimés ou dans le besoin dans environ 140 pays, à fournir des informations et à organiser des prières à leur intention. Rien qu'en 2019, par exemple, "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)" a ainsi pu soutenir 5'303 projets dans le monde entier.

L'utilisation des fonds pour les projets est décidée par des comités d'experts composés de collaborateurs qui personnellement connaissent au mieux le dossier qui leur a été confié, qui ont une bonne maîtrise de la langue des partenaires locaux et qui examinent régulièrement l'état d'avancement des projets sur place. Les partenaires des projets (l'Eglise locale) sont également impliqués dans le processus de décision concernant l'utilisation des dons, en accord avec l'évêque diocésain responsable.

En tant qu'oeuvre d'entraide de droit pontifical, nous bénéficions de plus de 70 années d'expérience dans le suivi de projets dans toutes les zones de crise.
Nous vous promettons que nous utiliserons votre legs ou votre héritage avec le plus grand soin.

Le testament doit toujours être entièrement rédigé à la main, daté et signé. Vous trouverez un exemple de testament en annexe. N'hésitez pas à m'appeler si vous avez des questions. Je vous rencontre aussi volontiers, si vous le désirez !

Comme "Aide à l'Eglise en Détresse (ACN)" bénéficie d'un statut d'utilité publique, elle est heureusement exonérée d'impôts dans tous les cantons et dans la Principauté du Liechtenstein. Etant donné qu'aucun impôt ne sera dû sur la succession, le montant "disponible" qui bénéficiera aux chrétiens dans le besoin sera ainsi proportionnellement plus élevé.

Votre personne de contact :

Markus Burri
Directeur général adjoint et Directeur financier
"Aide à l'Eglise en Détresse" (ACN)
Cysatstrasse 6
6004 Lucerne
Courrier électronique 
T 041 410 46 70