Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Offrandes de messe pour cinq religieux contemplatifs

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Nicaragua 10/2019
 

Le Nicaragua est le deuxième pays d’Amérique latine en termes de pauvreté, après Haïti. L’Église catholique est, elle aussi, confrontée à de nombreux problèmes. Outre les troubles politiques dont même l’Église a eu à souffrir en 2018, il y a aussi les défis pastoraux : les sectes sont très actives, et aujourd’hui il n’y a plus qu’une petite moitié des 6,1 millions d’habitants du pays qui soient encore catholiques. Par ailleurs, la crise économique affecte aussi l’Église, en particulier les religieux contemplatifs. Parallèlement à cela, il convient cependant de se réjouir que le nombre de vocations religieuses ainsi que de séminaristes diocésains soit en augmentation.

Les moines albertins contemplatifs sont une jeune congrégation locale, fondée dans un pays qui jusqu’à présent ne disposait pas d’une tradition de vie religieuse contemplative masculine. Les cinq religieux d’Estelí, dans le nord du pays, ont entre 30 et 40 ans et démontrent que l’Église du Nicaragua est jeune et vivante

Plus

Mais eux aussi souffrent de la crise économique. Ils ont de plus en plus de mal à réunir les sommes nécessaires à leur modeste subsistance. La crise dans le pays a pour conséquence une diminution des dons d’amis et bienfaiteurs de l’unique monastère de contemplatifs du Nicaragua. Quant aux personnes qui assistent aux messes au sein du monastère ou cherchent l’accompagnement spirituel des religieux, elles sont elles-mêmes pauvres. Pendant ce temps, les prix continuent d’augmenter tandis que certains moines ont besoin de médicaments.

Les moines albertins offrent leur hospitalité à tous ceux qui cherchent une aide spirituelle et veulent faire une retraite en silence. Ils entendent en confession et prient pour tous ceux qui ont besoin de leurs prières. Ils produisent de l’art religieux et veulent renforcer l’Évangile dans le cœur des gens à travers cet art, par la liturgie et leur hospitalité.

Nous aimerions transmettre des offrandes de messe à ces cinq moines, pour un montant total de 4.500 euros.