Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Soutien Centre de pastorale de la jeunesse à Sarajevo

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Bosnie-Herzégovine 11/2019
 

Les catholiques représentent une minorité d’à peine 14 pourcents en Bosnie-Herzégovine, avec une tendance à la baisse. Pendant la guerre de Bosnie (1992-1995), un catholique croate sur deux avait déjà été expulsé ou avait émigré. Mais de nos jours, de nombreux catholiques continuent encore de quitter le pays chaque année parce qu’ils sont discriminés sur le marché de l’emploi, à l’école et dans la vie sociale, et n’ont aucune perspective d’avenir. Les évêques se plaignent depuis des années que les familles croates qui voudraient revenir ne reçoivent pas le soutien auxquels elles ont droit. De plus, on peut constater une islamisation de la société, déjà visible à travers les nombreuses nouvelles mosquées.

L’Église catholique voudrait contribuer à un avenir meilleur à travers son travail de réconciliation avec tous les groupes ethniques, ses écoles et ses œuvres caritatives. Elle propose ses services aux membres de tous les groupes ethniques. En même temps, à travers ces institutions, l’Église offre des emplois stables, ce qui donne des perspectives d’avenir aux familles. Un bel exemple d’un projet au service de la réconciliation est le Centre de la jeunesse Jean-Paul II à Sarajevo, qui a également lancé de nombreuses initiatives de dialogue interreligieux et interconfessionnel.

Plus

Chaque année, des milliers de jeunes passent par les nombreux programmes organisés par le Centre. Ils retournent ensuite dans leurs paroisses, remplis d’enthousiasme et de vigueur, pour s’engager avec foi pour un avenir meilleur. Le Centre a également créé dix emplois à temps plein et dix emplois à temps partiel, ce qui fournit un revenu et un avenir à vingt femmes et hommes et à leurs familles. 300 bénévoles sont également impliqués dans le centre. Des cours de formation sont proposés aux chefs de groupe, des retraites spirituelles aux confirmands, bénévoles, servants d’autel et autres groupes de jeunes, et il y a des projets œcuméniques dans lesquels des jeunes de différentes confessions et religions peuvent s’impliquer et apprendre à assumer des responsabilités en commun pour un avenir meilleur, pour la société dans laquelle ils vivent. Les participants sont originaires de l’archidiocèse de Vrhbosna ainsi que d’autres parties du pays. Des événements majeurs tels que le grand pèlerinage des jeunes au Sanctuaire marial de Kondzilo en mai, auquel plus de 3.000 jeunes ont encore participé cette année, un festival de musique proposant de la musique chrétienne moderne, et un chemin de croix rassemblant des centaines de jeunes de différentes paroisses, ont également été organisés.

Afin de soutenir le précieux travail du Centre de la jeunesse qui porte le nom du grand Saint-Père Jean-Paul II, qui aimait tant la jeunesse et qui, lors de son pontificat, a lancé les Journées Mondiales de la Jeunesse, l’AED voudrait lui offrir son aide cette année encore. Nous avons promis 25.000 euros.

Code: 444-00-49