Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Soutien à la formation de 10 catéchistes

Donner

Eigener Betrag in CHF

Der eingegebende Betrag ist tiefer als der Mindestbetrag von CHF 1
Bitte rufen Sie uns an für eine Spende über diesen Betrag: 044 297 21 21
CHF
Jeder zusätzliche Franken stärkt den Umweltschutz.
Congo 01/2020
 

Comme dans presque tous les pays africains, en République Démocratique du Congo aussi les catéchistes ont un rôle important à jouer dans l’annonce de la foi. Dans le diocèse de Lolo, dans le nord du pays, la vie ecclésiale s’interromprait si les catéchistes ne vivaient pas aux côtés des fidèles dans les villages et ne se rassemblaient pas avec eux pour prier et faire la catéchèse. En effet, les paroisses s’étendent sur de vastes zones comptant de nombreux villages, dont certains sont difficiles d’accès. Les rares prêtres doivent faire des heures de marches à pied, et même traverser des ruisseaux d’un demi-mètre de profondeur pour atteindre les fidèles. Les prêtres ne peuvent donc pas se rendre dans les villages aussi souvent que nécessaire pour s’occuper des fidèles. En revanche, les catéchistes vivent eux-mêmes dans ces villages.

Plus

Dans le diocèse de Lolo, il y a un centre catéchétique afin que les catéchistes puissent être bien formés à leur précieux service, ou recevoir une formation complémentaire. La formation des catéchistes dure deux ans. Comme en général ils ont déjà une famille, ils amènent leur épouse et leurs enfants avec eux. Un hébergement est alors fourni aux familles. Pendant la formation des pères, les enfants vont à l’école, le diocèse payant les frais de scolarité, le matériel didactique et les uniformes scolaires. Les épouses des futurs catéchistes suivent également différents cours, tels que des cours de couture, d’économie domestique, de lecture et d’écriture, ainsi que de Bible et de morale.

 

Les futurs catéchistes reçoivent une formation théorique ainsi qu’une formation pratique en matière de pastorale et de proclamation de la foi. Mgr Jean Bertin Nadonye Ndongo a particulièrement à cœur la formation des catéchistes, et il affirme que l’amélioration de leur formation a donné au diocèse un « nouvel élan » et constitue une « source d’inspiration ».  Cependant, le besoin de catéchistes bien formés demeure élevé. Il nous demande donc de l’aide pour offrir une formation à dix catéchistes avec leurs familles. Nous avons promis 13.000 Euros.